> Accueil > UMF > Les métiers > Le conducteur en douane (ex courtier maritime)
Connexion


Mot de passe oublié ? Demander un accès
 

Le conducteur en douane (ex courtier maritime)

Rôle / activité

Le conducteur en douane est un prestataire de service, mandataire de l’agent maritime, il remplace le capitaine étranger auprès des administrations, essentiellement de l’administration des douanes.

La profession de conducteur en douane peut être divisée en deux fonctions distinctes :

  • une activité administrative, qui englobe le calcul des droits de port navires, l’acquittement de ces droits de port collectés auprès des agents maritimes et versés à la Douane, la traduction du manifeste.
  • une activité commerciale qui consiste à servir d’intermédiaire entre les acheteurs et les vendeurs de navires et autre matériel naval.

 

Relations avec les autres professions et administrations

Le conducteur en douane est en relation avec :

  • l’armateur, qui est le « client de ses clients »
  • l’agent maritime, qui est son client direct
  • l’autorité portuaire gestionnaire du port où il exerce sa fonction
  • les douanes, puisque le conducteur en douane perçoit les droits de port et est responsable de leur recouvrement après mise en place d’une caution.

 

Présentation de la profession à Marseille - Fos

Le statut de courtier maritime a subi de profondes modifications par la disparition de son privilège. La fonction de conducteur en douane reste cependant la même malgré cette disparition.

 

Évolution prospective du métier

Cette fonction se réalise dans le cadre d’une prestation de service auprès de l’armateur ou de l’agent maritime.

Actions sur le document