> Accueil > UMF > Les métiers > L'expert maritime
Connexion


Mot de passe oublié ? Demander un accès
 

L'expert maritime

Rôle / activitéSDC10255.JPG

Un expert ou consultant maritime est un technicien qui, de par ses connaissances, sa formation technologique et son expérience, est apte à exprimer une opinion d’expert sur des sujets de technologie maritime.

Un expert maritime peut exercer son métier dans le cadre d’une société, soit en profession libérale, soit comme salarié.

Un expert maritime peut intervenir à la demande des donneurs d’ordre du monde maritime.

Il peut être amené à suivre pour le compte de ses donneurs d’ordres dans le cadre d’expertises contradictoires, amiables ou non, voire judiciaires : examens d’avaries navires ou marchandises, avaries causées à des installations portuaires. Il évalue la cause et le montant de dommages sur les navires, les ports, les ouvrages maritimes, les marchandises transportées, l’environnement marin…

Il peut également agir pour le compte de société de classification des navires.

L’expert maritime, comme tout autre expert, est un technicien, pas un juriste : ce n’est pas à lui de dire le droit.

 

Relations avec les autres professions et les administrations

L’expert maritime est en relation avec :

  • les armateurs, en cas d’avarie sur les navires et apparaux
  • les agents maritimes qui convoquent les experts maritimes pour le compte de l’armateur
  • les transitaires et commissionnaires de transport qui représentent les intérêts de la marchandise
  • les chargeurs
  • les tribunaux s’il s’agit d’experts judiciaires.

 

Présentation de la profession à Marseille Fos

Environ cinquante experts maritimes sont installés dans les Bouches du Rhône, dont 17 experts judiciaires, regroupés au sein d’associations professionnelles. Des experts localisés dans d’autres régions de France peuvent être appelés en fonction de leur spécialité.

Toutefois, le métier n’étant pas réglementé, n’importe qui peut prétendre l’exercer.

Chaque association professionnelle a établi un code de déontologie dont elle contrôle le respect.

 

Évolution prospective du métier

Cette profession n’est pas réglementée. Il existe en ce moment un effort pour réglementer l’accès à la profession d’expert maritime - plaisance sur le plan national.

Pour être un bon expert maritime il faut avoir été un marin. Il y a de moins en moins de marins français, puisqu’il y a de moins en moins de navires français. Dans cette optique on voit mal ce que la commission européenne pourrait faire.

Actions sur le document